Start Eure - Le portail des jeunes Eurois

Facebook

Vous êtes dans : Accueil > Vie affective & sexualité > La violence faite aux femmes et aux jeunes > Une violence qui n'est pas virtuelle

Une violence qui n'est pas virtuelle

Jeune femme concentrée avec mains sur le clavier

Les outils de communication virtuelle (téléphone portable, internet, messageries, etc.) sont un formidable progrès, à condition d’en connaître les dérives possibles.

Les films pornos, ou certains jeux vidéo qui mettent en scène des femmes traitées de façon dégradante, avilissent l’image de la femme et véhiculent de la violence.

Surfer sur certains sites internet peut vous amener à être en contact avec des prédateurs sexuels.

Soyez également attentifs à ce que vous partagez via internet ou le portable. Des informations intimes peuvent être lues ou vues par un grand nombre de personnes.

Une jeune fille peut, par exemple, être montrée du doigt après la diffusion de photos dénudées qui n’étaient destinées qu’à son petit ami. Le rejet et la honte provoqués par ces "mésaventures" ont déjà poussé des jeunes à des tentatives de suicide.

N’oubliez pas non plus que ce que vous postez sur les réseaux sociaux peut vous porter préjudice des années plus tard, par exemple auprès d’un futur employeur.

"Elle n’avait qu’à pas se déshabiller, elle l’a cherché." 

FAUX !!! Le coupable, c’est celui qui a fait les images et les a partagées : c’est une forme de viol de l’intimité de la jeune fille.

Ce que dit la loi

Faire une photo ou un film à caractère pornographique d’un mineur, et transmettre cet enregistrement à des personnes que l’on connaît est puni de 5 ans de prison et de 75 000 euros d’amende.

Diffuser cet enregistrement sur internet à des inconnus est puni de 7 ans de prison et 100 000 euros d’amende.

Se protéger et protéger les autres 

N’acceptez pas de faire des photos ou des films à caractère érotique ou pornographique, même pour faire plaisir à quelqu’un ou pour le fun.
Si vous voyez ou recevez des images choquantes ou violentes, informez en un représentant de l’autorité.
Si on vous demande de transférer des images intimes de quelqu’un que vous connaissez, refusez ; arrêtez la chaîne.

Aller plus loin

Mesurez votre e-reputation - "Soyez Net Sur Le Net"

Internet et plus particulièrement les réseaux sociaux sont de formidables outils de communication et de partage.

Les informations disponibles sur Internet vous concernant (commentaires, photos, vidéos...) vous aident à gagner de la visibilité auprès de vos amis ou de votre réseau professionnel mais peut aussi devenir un véritable problème en cas de contenus compromettants.

Mieux vaut réfléchir avant de déposer des photos, commentaires et autres publications de votre dernière soirée, car sur le web tout se conserve…
Alors pour mesurer votre e-réputation, la Mairie de Paris et l'entreprise Reputation Squad ont élaboré un outil de mesure de votre image sur Facebook: "Soyez Net Sur Le Net".
En répondant à quelques questions, vous pourrez découvrir les failles de votre profil grâce à des notes et accéder à des fiches pratiques afin de faire bon usage de Facebook.

Testez votre e-réputation

Si vous pensez que des publications sur Facebook ou Twitter peuvent vous porter préjudice, un site internet (en anglais) existe. SimpleWash vous permet de supprimer ce que vous souhaitez:
les tags des photos sur lesquelles vous apparaissez, les publications douteuses, les commentaires, les pages likées ... sont passés au crible. Pour commencer, l'application se connecte à votre compte Facebook ou Twitter et vous laisse faire le ménage sur des éléments de votre vie que vous souhaitez faire disparaître de ce réseau social le plus utilisé au monde. 

Vous pouvez également inscrire votre nom et prénom dans un moteur de recherche afin de surveiller votre image sur le Web 2.0.

Coordonnées

Conseil général de l'eure
Hôtel du département
CS 72101 - 14 boulevard Georges Chauvin 27021 Evreux cedex - France

Téléphone : 02 32 31 50 50
Département de l'Eure - Une publication du conseil général de l'Eure