Start Eure - Le portail des jeunes Eurois

Facebook

Vous êtes dans : Accueil > Vie affective & sexualité > La violence faite aux femmes et aux jeunes > On ne touche pas à mon corps si je ne suis pas d'accord

On ne touche pas à mon corps si je ne suis pas d'accord

Jeune femme avec visage dans les mains d'un homme détourne le regard

L’agression sexuelle est définie par la loi : c’est une atteinte sexuelle sans pénétration, commise avec violence, contrainte, menace ou surprise. Les agresseurs peuvent être des adultes ou des mineurs ; ils font parfois partie de l’entourage.
Les hommes aussi peuvent être victimes d’agressions sexuelles ou de viol.

"Faire regarder un film porno à un mineur est puni par la loi"

VRAI Oui, le fait de soumettre un mineur à la vision d’un film à caractère pornographique est un délit qui peut valoir jusqu’à 7 ans de prison et 75 000 € d’amende.

"Si un homme ou un garçon m’oblige à le regarder se masturber, c’est une agression sexuelle, même s’il ne me touche pas"

VRAI Oui, forcer quelqu’un à voir des pratiques sexuelles, directement ou par écran interposé (par exemple sur internet) est un délit.

Ce que dit la loi

L’agression sexuelle est un délit puni par une peine allant jusqu’à 5 ans de prison et 75000 € d’amende. La peine est plus lourde si la victime est mineure, ou si l’agresseur est une personne ayant autorité sur la victime (parent, éducateur, responsable religieux). Les jeunes qui ont subi une agression sexuelle alors qu’ils étaient mineurs peuvent porter plainte jusqu’à l’âge de 28 ans.

 

Le viol est un acte sexuel imposé par violence, surprise, menace, contrainte physique ou psychologique. Il y a viol lorsqu’il y a une pénétration sexuelle avec le pénis, la main ou un objet, dans le vagin, l’anus ou la bouche de la victime.

Le viol est un sujet tabou. Souvent, la victime n’ose pas en parler car elle a honte. Mais c’est l’agresseur qui est coupable !

Si on subit un viol, il est très important de porter plainte.

En France, chaque année, 75000 femmes sont victimes de viol.
Les hommes aussi sont concernés, les agressions sexuelles sont fréquentes mais beaucoup moins connues car la honte est souvent vécue encore plus douloureusement et l'agression n'est pas dénoncée.
Dans 80 % des cas, l’auteur du viol est quelqu’un que la victime connaît.

Ce que dit la loi

Le viol est un crime sévèrement puni : jusqu’à 20 ans de prison.Les jeunes qui ont subi un viol alors qu’ils étaient mineurs peuvent porter plainte jusqu’à l’âge de 38 ans.

 

"Le viol d’une femme par son mari, ça n’existe pas "

FAUX !!! Hélas, ça arrive plus souvent qu’on ne le croie. Quand une femme ne veut pas de relation sexuelle et que son conjoint la force, c’est un viol, qui est même puni plus sévèrement lorsqu’il a lieu au sein d’un couple (marié ou pas).

"Les filles, souvent, quand elles disent non pour un rapport sexuel, ça veut dire oui." 

FAUX !!! Non !!! Quand c’est non, c’est non ! Pour avoir une relation sexuelle, les partenaires doivent être absolument et totalement d’accord. Ne pas respecter un refus, c’est de la violence. Si la fille ne se "défend" pas, c’est qu’elle est paralysée par la peur ou par d’autres sentiments.

Une tournante, c’est quand une jeune fille est attirée contre son gré dans un endroit où plusieurs hommes lui font subir des violences sexuelles. Une tournante n’est pas un jeu, mais un "viol en réunion".

Ce que dit la loi

Si un viol (ou une agression sexuelle) est commis par plusieurs personnes (qu’ils soient acteurs ou témoins), la sanction est plus lourde.

 

On parle d’inceste quand les viols et les agressions sexuelles sont commis par un membre de la famille : père, mère, beau-père, belle-mère, frère, grand-père, oncle… La loi considère les liens familiaux comme une circonstance aggravante et punit plus sévèrement ces actes.

Aller plus loin

Témoigner

Vous pensez qu’une personne de votre entourage a été victime de violences sexuelles ? Vous pouvez sûrement l’aider en essayant d’en discuter avec elle ou en vous confiant à une personne de confiance. Pour que ces violences s’arrêtent, il faut en parler. Le silence profite aux agresseurs.

Coordonnées

Conseil général de l'eure
Hôtel du département
CS 72101 - 14 boulevard Georges Chauvin 27021 Evreux cedex - France

Téléphone : 02 32 31 50 50
Département de l'Eure - Une publication du conseil général de l'Eure