Start Eure - Le portail des jeunes Eurois

Facebook

Vous êtes dans : Accueil > Transports > Passer le permis de conduire auto B > L'examen du permis de conduire

L'examen du permis de conduire

Jeune homme au volant montre ses clés et fait avec ses doigts le V de la victoire

L'examen du permis de conduire comprend une épreuve théorique générale communément appelée "le code" et une épreuve pratique qui ne peut être passée qu'en cas de réussite à la précédente. L'examen, comme si vous y étiez, ou presque !

L'examen du permis de conduire

L'inscription

En général, l'auto-école se charge de l'inscription à l'examen du permis de conduire. Par contre, si le permis est passé en candidat libre par exemple (Cf. paragraphe "Passer son permis en candidat libre"), il faut s'adresser à la préfecture de son domicile.

L'inscription et le passage de l'examen du permis de conduire en France sont gratuits.

Dans tous les cas, le dossier doit comprendre :

  • le formulaire d'inscription intégralement rempli par le candidat ou par ses parents s'il est mineur (à retirer à la préfecture ou fourni par l'auto-école),
  • une pièce prouvant son identité (carte nationale d'identité, passeport, titre de séjour),
  • deux photographies d'identité récentes, avec au dos ses nom et adresse,
  • deux enveloppes timbrées avec ses nom et adresse,
  • si le candidat est français et âgé de 16 à 25 ans, une photocopie de son  attestation de recensement et du certificat de participation à la Journée Défense et Citoyenneté.

Le coût de l'inscription est gratuit.

Attention !

Si vous êtes né après le 1er janvier 1988, vous devez être titulaire de l'Attestation Scolaire de Sécurité Routière de second niveau (ASSR2) ou de l'Attestation de Sécurité Routière (ASR) pour la 1ère obtention du permis de conduire quelle qu'en soit la catégorie ou la sous-catégorie.

L'Attestation de Sécurité Routière valide les connaissances théoriques des règles de sécurité routière des personnes :

  • non titulaires de l'Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR de niveau 1 et 2),
  • âgées de plus de 16 ans et nées à compter du 1er janvier 1988,
  • non scolarisées ou titulaires d'un contrat d'apprentissage.

Pour l'obtenir, vous devez vous inscrire auprès du GRETA (Groupement d'établissements de l'éducation nationale) chargé d'organiser l'épreuve de l'ASR, dans le département de votre choix (Demandez les adresses au rectorat de votre académie ou auprès de votre  Centre Régional Information Jeunesse ).

L'épreuve théorique se présente sous la forme d'un questionnaire à choix multiples. Les questions sont au nombre de 20 et chacune est précédée d'une séquence filmée. L'ASR est délivrée si vous avez obtenu au moins la note de 10/20. En cas de réussite, l'attestation vous est envoyée environ deux semaines après la date de l'épreuve.

En cas d'échec à l'épreuve, vous pouvez adresser une nouvelle demande d'inscription au GRETA. 

Le déroulement de l'examen

L'examen du permis de conduire comprend deux épreuves :

  • une épreuve théorique générale ("le code")
  • une épreuve pratique qui ne peut être passée qu'après réussite au code.
L'épreuve théorique générale (code)

Le jour du code, vous devez vous munir obligatoirement d'une pièce d'identité.

L'épreuve débute par l’accueil des candidats (40 maximum par session), le contrôle de la recevabilité des documents d’examen et la vérification des identités. Chaque candidat est enregistré et se voit attribuer un boîtier d’examen. Ensuite, l’examinateur présente l’épreuve (utilisation du boîtier, consignes pour répondre).

Un diaporama avec 40 questions est soumis aux candidats, suivi par la correction des boîtiers, l’annonce des résultats et la transcription sur le dossier d’examen.
Les candidats sont reçus à l’examen à partir de 35 bonnes réponses sur 40 questions.

Après l'obtention du code, vous devez, dans un délai maximum de 3 ans, passer l'examen pratique de conduite (5 présentations maximum).

À noter

Si vous êtes déjà titulaire d'un autre permis de conduire, comprenant épreuve théorique et pratique, établi depuis moins de 5 ans, vous ne passez que l'épreuve pratique de conduite.

 

L'épreuve pratique

L'épreuve dure 35 minutes et comprend :

  • la vérification de la recevabilité des documents d'examen,
  • l'accueil du candidat, la vérification de son identité et, s'il a suivi une formation selon la formule de l'apprentissage anticipée de la conduite, de son livret d'apprentissage,
  • son installation au poste de conduite,
  • la présentation de l'épreuve par l'inspecteur et la réalisation d'un test de la vue,
  • la phase de conduite effective d'une durée maximale de 25 minutes avec la vérification d'un élément technique en relation avec la sécurité routière, à l'intérieur et à l'extérieur du véhicule et la réalisation de 2 manœuvres différentes, dont une obligatoirement en marche arrière,
  • l'établissement du certificat d'examen du permis de conduire.
La réussite aux épreuves

À la fin de l'épreuve pratique, l'inspecteur ne communique pas oralement le résultat au candidat, mais lui adresse par courrier :

  • en cas de réussite, un certificat d'examen du permis de conduire (attestation provisoire ou "feuille jaune") où sont reportés le numéro des manœuvres et des questions ou vérifications réalisées, ainsi que leur notation.
    Ce certificat d'examen est valable 2 mois, en attendant la délivrance du permis de conduire définitif, mais ne permet pas de conduire à l'étranger.
  • en cas d'échec, un bilan précis de sa prestation.
La délivrance du permis de conduire

Vous avez deux mois (à partir de la validité du certificat) pour retirer votre permis définitif à la préfecture de votre lieu de résidence. Au delà de ce délai, le certificat n'est plus valable et il n'est plus possible de conduire avec.

Les pratiques de délivrance du permis de conduire peuvent varier en fonction des préfectures.

 

À noter

En cas de doute, il convient de se rapprocher de la préfecture pour s'assurer de la pratique en vigueur et des pièces à fournir.

 

Permis de conduire et handicap

Une personne handicapée physique peut passer le permis de conduire (A, A1, B ou B1) et conduire un véhicule si celui-ci est spécialement aménagé pour tenir compte de son infirmité.

Des sessions spécialisées sont prévues pour les candidats sourds ou malentendants et à mobilité réduite.

Pour se présenter aux épreuves du permis B, la personne handicapée doit :

  • avoir été reconnue apte par un médecin agréé par le Préfet de son département de résidence,
  • avoir 18 ans (16 ans si elle a suivi une formation dans le cas de l'apprentissage anticipé de la conduite).

La durée totale de l'épreuve théorique est plus longue pour les candidats sourds ou malentendants. Elle est fixée à 1h30. 

En toutes circonstances, le titulaire d'un permis adapté au handicap doit conduire un véhicule spécialement aménagé pour tenir compte de son handicap.

Passer son permis en candidat libre

La loi autorise le passage de l'examen du permis de conduire sans faire appel à une auto-école.

Dans ce cas, vous devez effectuer vous-même votre inscription (gratuit) auprès de la préfecture en remplissant le formulaire Cerfa n°11246*03.

Vous recevrez ensuite une convocation aux épreuves en fonction des places disponibles (priorité aux candidats présentés par une auto-école).

Source : CRIJ  

Coordonnées

Conseil général de l'eure
Hôtel du département
CS 72101 - 14 boulevard Georges Chauvin 27021 Evreux cedex - France

Téléphone : 02 32 31 50 50
Département de l'Eure - Une publication du conseil général de l'Eure