Start Eure - Le portail des jeunes Eurois

Facebook

Vous êtes dans : Accueil > Santé & bien être > Addictions : prévenir et s'en sortir > Les autres drogues

Les autres drogues

Jeune homme devant lignes de cocaines avec traces sous le nez

Si la tendance à la consommation de l'alcool, du tabac et du cannabis est en relative baisse chez les jeunes depuis quelques années, les drogues dures illicites à l'inverse, trouvent preneurs.

Dans la famille des illicites, l'ecstasy, les amphétamines, la cocaïne, le crack et  l'héroïne font partie des plus répandues sur le territoire. D'autres produits très dangereux sont également consommés mais leur usage régulier demeure heureusement rare :

  • Les hallucinogènes naturels : champignons et plantes,
  • Les hallucinogènes synthétiques : LSD , Kétamine...,
  • Les poppers , colles et autres inhalants et solvants
  • Le GHB (ou gamma OH)

Les plus consommées

L'ecstasy et les amphétamines

L'ecstasy est une amphétamine (MDMA) qui combine certains effets des stimulants et ceux des hallucinogènes. Elle se présente généralement sous la forme de comprimés de couleur et de formes variées, ornés d'un motif ou d'un logo. Le contenu présenté comme de l'ecstasy est souvent incertain : 9 fois sur 10 lors des analyses toxicologiques les comprimés contiennent bien des molécules amphétaminiques (de la MDMA dans 85% des cas), mais on trouve aussi de la caféine, des médicaments, des sucres et liants divers.

Attention !

La quantité effective de MDMA pouvant varier de quelques milligrammes à plus de 150 milligrammes, les effets peuvent varier en proportion ! Combiné avec de l'alcool, du cannabis ou certains médicaments ou anti dépresseurs, les risques sont d'autant plus élevés.

Effets et dangers

Euphorie et sensation de bien-être et de plaisir dans un premier temps mais parfois, au contraire, sensation d'angoisse et incapacité totale à communiquer. En général, les effets durent entre 2 et 4 heures avant la "descente" qui s'apparente à une forme de dépression plus ou moins intense.
 La consommation de MDMA peut entraîner des nausées, des sueurs, des maux de tête, une déshydratation de l'organisme et une élévation de sa température (hyperthermie), des troubles neuropsychiatriques (angoisse, hallucinations), des troubles digestifs et des pertes de connaissance.

D'autres amphétamines (speed) utilisées comme coupe-faim ou pour empêcher le sommeil sont aussi détournés de leur usage pour leurs effets stimulants. L'association avec de l'alcool ou d'autres substances psycho actives comme l'ecstasy accroît les risques de neuro toxicité.

La cocaïne

La cocaïne se présente sous la forme d'une poudre blanche, cristalline et sans odeur. Elle est extraite des feuilles de cocaïer.

Effets et dangers

Les effets immédiats sont une euphorie, un sentiment de toute-puissance intellectuelle et physique et une indifférence à la douleur et à la fatigue. Ces effets laissent place ensuite à un état dépressif et une anxiété que certains apaisent par une prise d'héroïne ou de médicaments psycho actifs.

La consommation de cocaïne peut être à l'origine d'accidents cardiaques, notamment chez les personnes fragiles et/ou qui consomment de fortes quantités de tabac. Elle peut également entraîner des troubles psychiques, une grande instabilité d'humeur, des délires paranoïaques, des attaques de panique, des insomnies, pertes de mémoire et phases d'excitation.

Par ailleurs, la cocaïne vendue en Europe est très souvent coupée avec des produits que le consommateur ne peut identifier, ce qui accroit les dangers de sa consommation.

À noter

Excitant puissant, la cocaïne provoque une dépendance psychique importante. Il est difficile d'arrêter une consommation intense de cocaïne tant le besoin d'en reprendre (appelé "craving" (c'est à dire désir ardent, appétit insatiable) est importante.

Le crack

Le crack est un mélange de cocaïne, de bicarbonate de soude et/ou d'ammoniaque, qui se présente sous la forme de petits cailloux. L'usager en inhale la fumée après les avoir chauffés.

Effets et dangers

Ce mode de consommation provoque des effets plus intenses et plus brefs que ceux de la cocaïne et l'état dépressif qui lui succède est encore plus marqué. L'usage régulier peut provoquer des hallucinations, des comportements violents, paranoïaques ou suicidaires, des dommages rapides sur le cerveau, des arrêts respiratoires et/ou cardiaques pouvant entraîner la mort.

L'héroïne

L'héroïne est un opiacé puissant, obtenu par synthèse à partir de la morphine, extraite du pavot. Elle se présente sous la forme d'une poudre ou de granulés à écraser. Elle peut se consommer par voie nasale ("sniff") ou par injection intraveineuse.

Effets et dangers :

L'héroïne provoque très rapidement l'apaisement, l'euphorie et une sensation d'extase. Cet effet immédiat de plaisir intense est suivi d'une sensation de somnolence, accompagnée parfois de nausées, de vertiges et d'un ralentissement du rythme cardiaque. L'héroïne agit ponctuellement comme anxiolytique puissant et comme antidépresseur.

Une consommation répétée entraîne une tolérance au produit et la diminution des effets ressentis lors des premières prises. La dépendance physique et psychologique s'installe rapidement. L'héroïnomane oscille entre des états de soulagement euphoriques (lorsqu'il est sous l'effet de l'héroïne) et des états de manque qui provoque anxiété et agitation.

Aller plus loin

En savoir plus et en parler

www.drogues.gouv.fr

www.drogue-info-service  ou 0 800 23 13 13 (appel gratuit depuis un poste fixe)

Fil santé jeunes : 32 24 (Appel gratuit depuis un poste fixe).

Coordonnées

Conseil général de l'eure
Hôtel du département
CS 72101 - 14 boulevard Georges Chauvin 27021 Evreux cedex - France

Téléphone : 02 32 31 50 50
Département de l'Eure - Une publication du conseil général de l'Eure