Start Eure - Le portail des jeunes Eurois

Facebook

Vous êtes dans : Accueil > Logement > Futur locataire > Bonnes adresses pour trouver un logement

Bonnes adresses pour trouver un logement

Jeune homme assis dans l'herbe au pied d'une résidence moderne
"Pour rentrer chez vous,
une seule adresse, la vôtre !"
Francis Blanche (1921-1974), humoriste français

Foyers, résidences, logements en cité "U", "coloc" ou logement intergénérationnel, les solutions collectives d'hébergement permanent ou temporaire sont nombreuses. Un point sur les bonnes adresses à découvrir.

Sommaire des types de logements

Le logement en Cité Universitaire
Le logement en résidences étudiantes privées
Les foyers à caractère confessionnel
L'hébergement temporaire et occasionnel
Le logement partagé  
Le logement intergénérationnel

Le logement en Cité Universitaire

Le CROUS (Centre Régional Universitaire et Scolaire) propose 4 900 logements universitaires répartis sur les sites de Rouen, le Havre et Evreux.
Ces logements sont pour la plupart meublés et sont constitués essentiellement de chambres, de T1, T1 bis et T2.
Les résidences construites récemment proposent des chambres et des studios conventionnés avec cuisine et salle de bain indépendantes contrairement aux anciennes résidences qui disposent encore de cuisine et de douches à l'étage.
Cette formule d'hébergement constitue une solution économique.

Pour connaître les disponibilités du parc universitaire, dans toutes les régions de France, rendez-vous sur le site www.lokaviz.fr centrale du logement étudiant.

Combien coûte une chambre ou un studio ?

Il faut compter entre 140 et 340 € pour une chambre individuelle charges comprises (eau, électricité, chauffage, entretien...) et entre 250 et 368 € pour un studio ou T1. Ces tarifs varient selon l'implantation, la surface, le confort proposé et la durée d'occupation des logements.

A noter :
Ces logements ouvrent droit à l'APL ou à l'ALS.
> En savoir plus

 

 

Critères d'admission

Pour pouvoir prétendre à un de ces logements, vous devez :

  • être inscrit dans un établissement d'enseignement supérieur ou une section ouvrant droit à la sécurité sociale étudiante de l'Académie de Rouen.
  • être âgé de moins de 28 ans à la première demande (moins de 35 ans pour les étudiants étrangers).

L'attribution dépend en général des revenus de vos parents ou des vôtres si vous travaillez. Les ressources financières doivent être modestes. Un indice est calculé pour chaque candidat après étude de son dossier social étudiant (DSE).

Comment faire sa demande ?

Les demandes doivent être effectuées au moyen du Dossier Social Etudiant (DSE) sur internet entre le 15 janvier et le 30 avril.
Connectez-vous sur le site www.crous-rouen.fr .
Les réponses sont envoyées par écrit fin juin.

Le Dossier Social Etudiant est la procédure qui permet de demander à partir d'un dossier unique, une bourse sur critères sociaux et un logement en résidence universitaire CROUS. Cette démarche est obligatoire si vous souhaitez obtenir une chambre en Cité U. 

 Astuce :
Pour connaître les aides financières attribuées par le CROUS et complémentaires aux aides citées ci-dessus, voir le dossier "Financer ses études supérieures".

 

 

 

 

Le logement en résidences étudiantes privées

Les résidences étudiantes privées sont ouvertes à tous. Il s'agit de logements récents, souvent meublés, allant du studio au T2, dans des résidences dotées de nombreux services : cafétéria, laverie, parking, ménage, salle de travail, etc.
D'un excellent niveau de confort et d'équipement, souvent situées à proximité des écoles ou en centre ville, elles constituent une bonne combinaison entre indépendance et vie étudiante.

Côté tarifs, cette formule est plutôt onéreuse. Comptez entre 400 et 500 € le studio charges comprises et ajoutez les frais d'agence représentant environ le coût d'un loyer mensuel hors charges.
Ces logements ouvrent droit aussi à l'APL ou à l'ALS.
Les plus connues sont gérées par des "chaines" qui gèrent des résidences dans toute la France.

A noter sur la région :

Bon à savoir : Le site  www.adele.org  présente la liste de plus de 80 000 logements de ce type en France avec leurs caractéristiques et les coordonnées du gestionnaire à contacter pour vous informer. Le site indique également les disponibilités de chaque résidence.

 

Les foyers à caractère confessionnel

A mi-chemin entre le cocon familial et l'indépendance, ces foyers s'adressent à une clientèle très ciblée. Les règlements intérieurs sont plutôt stricts, incompatibles avec une vie de noctambule invétéré.

Ces petites structures permettent à des jeunes filles (étudiantes, scolaires, stagiaires ou salariées) d'être accueillies pour une année scolaire ou quelques jours suivant les disponibilités. Il est demandé aux résidentes de respecter les règles de communauté instaurées.

 

Foyers à caractère confessionnel en Haute-Normandie

Seine-Maritime

Situer le foyer sur un plan

Foyer de jeunes filles
14 rue du Bourg l'Abbé
76000 Rouen
02 35 71 92 60

Direction religieuse

11 chambres individuelles meublées. Sanitaires et cuisine en commun.
Réservé aux jeunes filles étudiantes de 18 à 25 ans.

Coût : De 200 € à 250 €

Situer le foyer sur un plan

Foyer Sainte-Marie
2 rue de Joyeuse
76000 Rouen
02 35 71 36 58

Direction religieuse

80 chambres individuelles meublées minimum 9 m2 réservées exclusivement aux
jeunes filles de 15 à 25 ans, étudiantes, exceptées quelques places pour lycéennes ou jeunes salariées.
Abri vélo, parking auto, parc, salle informatique.
Pension complète uniquement.
Fermé en juillet et en août

Coût : 480 € par mois charges et nourriture comprises.

 

Les foyers et résidences pour jeunes travailleurs en Haute-Normandie

FJT et résidences sociales

Gérés par des organismes à but non lucratif, les foyers de jeunes travailleurs (FJT) et résidences sociales reçoivent différents publics âgés de 16 à 30 ans : jeunes salariés, demandeurs d'emploi, stagiaires, étudiants, apprentis et même parfois des couples ou un parent célibataire avec enfant. 

Cette formule d'hébergement permet de faire des rencontres et d'échanger avec d'autres jeunes. Lieux d'hébergement provisoire, ces structures peuvent vous accueillir plusieurs mois en attendant de trouver un logement autonome.

De la chambre individuelle ou collective, au studio meublé, plusieurs formules de location sont proposées en fonction des besoins de chacun.
En complément de l'hébergement, des services sont souvent associés : accompagnement social, soutien à la recherche d'emploi ou d'un logement durable, aide aux démarches administratives...

Côté équipement, les résidences et FJT disposent d'équipements collectifs : laverie, cuisine ou salle de restauration, cafétéria, salle de loisirs ou d'activité (télévision ou multimédia par exemple).

Ici, on ne parle pas de loyer, mais de redevance. Celle-ci comprend la location, les charges courantes (eau, électricité, chauffage), l'entretien des parties communes et le blanchissage des draps.
La redevance mensuelle varie entre 200 et 500 € selon le type de logement. Ces établissements ouvrent droit aux aides de la CAF (APL ou ALS).

 
L'Union Régionale pour l'Habitat des Jeunes de Haute-Normandie
2 rue Léon Gautier
76600 Le Havre
Tél. 02 35 21 99 81

www.unhaj.org
L'association est labellisée CLAJ pour la Haute-Normandie

A noter : Les établissements COALLIA (ex AFTAM) et ADOMA s'adressent plus particulièrement aux jeunes en rupture familiale, aux demandeurs d’asile, réfugiés politiques, et à tous ceux qui se trouvent, à un moment ou un autre, en situation précaire. 
www.coallia.org   /  www.adoma.fr

 

 

 

L'hébergement temporaire et occasionnel

Vacances, job d'été, recherche d'un stage, passage d'un examen ... autant de situations qui obligent parfois à trouver au dernier moment un hébergement temporaire.

Voici quelques pistes et adresses utiles qui vous aideront à trouver une solution à petit prix dans notre région. N'hésitez pas à comparer les formules en contactant les auberges de jeunesse, campings et autres structures d'hébergement cités dans ce dossier.

Les auberges de jeunesse

Conviviales et cosmopolites, les auberges de jeunesse répondent aussi bien aux demandes individuelles qu'aux demandes de groupes constitués. On y trouve de l'hébergement en chambres de 6 à 8 lits mais aussi parfois des chambres individuelles ou pour couple. Généralement, une cuisine collective ou une cafétéria permet de prendre ses repas.

Côté tarifs, on ne fait pas moins cher !
Le prix d'une nuitée avec petit déjeuner et draps compris, dans une ville de province, est de l'ordre de 14 à 17 € selon la classification de l'auberge (de 1 à 4 sapins)

La réservation est fortement conseillée, et l'adhésion annuelle est obligatoire. Celle-ci vous permet d'accéder à plus de 4 000 auberges dans le monde.

Adressez-vous à une auberge ou bien à une des deux associations qui les fédèrent :

  • La Fédération Unie des Auberges de Jeunesse (FUAJ)
      www.fuaj.org
     Tél. 01 44 89 87 27

A savoir : Si vous n’êtes pas adhérent au moment de votre arrivée à l’auberge, la carte d’adhésion vous sera vendue sur place.

 

Les auberges de jeunesse en Haute-Normandie

Eure

Auberge de Jeunesse de Vernon
28 avenue de l'Ile de France
02 32 51 66 48

Seine-Maritime

Auberge de Jeunesse de Eu - Le Tréport
Centre des Fontaines
Rue des Fontaines - BP 123
02 35 86 05 03

www.centredesfontaines.com

Auberge de Jeunesse de Rouen
Le Robec
3 rue du Tour
Route de Darnétal
02 35 08 18 50

www.fuaj.org/rouen

 
Les autres structures d'hébergement temporaire

Et si vous êtes seul ou en couple, sachez que les chambres en Cité Universitaire sont désertées durant les vacances. Une aubaine pour faire du tourisme à moindre frais ou passer quelques jours pour trouver un logement à l'année.
Contactez directement les résidences universitaires (voir chapitre ci-dessus) ou rendez-vous sur le site du CROUS www.crous-rouen.fr   rubrique "hébergement passager". 

Autre solution : les hôtels bon marché
Les hôtels peuvent représenter une solution d'attente ou de dépannage. Dans le cas d'un séjour prolongé, certains hôtels proposent des tarifs réduits avec parfois la possibilité de pension ou demi-pension.
Renseignez-vous auprès des Offices de Tourisme ou Syndicats d'initiatives ou rendez-vous sur le site www.normandie-tourisme.fr  rubrique hébergement/hôtel.

Le couchsurfing
Cette nouvelle forme d'hébergement chez l'habitant permet d'effectuer des rencontres tout en limitant les frais. Le couchsurfing repose sur le principe d'un partage et de la mise à disposition d'un lit gratuitement et moyennant un retour de service (découverte de la ville, conseils touristiques etc.). Le profil des voyageurs ou des hébergeurs est indiqué sur le site et permet donc de repérer des centres d'intérêts communs et des affinités.
www.couchsurfing.org

Le logement partagé

Colocation et logement intergénérationnel

La colocation offre l'avantage de réduire le coût du loyer, ce dernier étant partagé entre les locataires. Autre avantage, celui de palier au stress ou à la solitude que l'on peut ressentir quand on arrive dans une nouvelle ville pour ses études ou un job.

Avant de vous lancer dans les démarches, renseignez-vous impérativement sur la législation pour éviter les mauvaises surprises. Voici à titre d'information quelques points à connaître.

La colocation peut revêtir deux formes :
 - Le plus souvent un seul bail est établi au nom de plusieurs locataires pour un même logement avec un loyer unique.
 - Il arrive parfois (mais c'est rare) qu'un bail soit établi au nom de chaque locataire, chacun comportant une partie à usage privatif (généralement une chambre) ainsi que des parties communes (salon, salle de bains, WC, cuisine...) et chacun versant le loyer fixé dans le bail.

Ne pas confondre colocation et sous-location

Pour être colocataire, chaque occupant doit signer le bail. Chacun a alors les mêmes droits et obligations vis-à-vis du bailleur et chacun est responsable du paiement du loyer et de toute somme due au bailleur.

Si vous n'apparaissez pas sur le bail, vous n'êtes pas en colocation mais en sous-location. Cette dernière est souvent illégale car l'autorisation n'est pas demandée au propriétaire ; vous n'êtes protégé par aucune loi en cas de problème et en plus vous ne pouvez prétendre à aucune aide financière (sans justification de bail : ni APL, ALS, ni Loca-pass...).

En cas de clause de solidarité mentionnée dans le bail, si un seul de vous donne congé, il peut, jusqu'à l'expiration du bail, être tenu responsable du paiement de la totalité du loyer et de toute somme due au propriétaire.

Pour percevoir une aide au logement - allocation logement ou aide personnalisée au logement - vous devez être signataire du bail. En cas de colocation, chacun des colocataires peut bénéficier d'une aide au logement.
 
Pour plus de renseignements sur la colocation, vous pouvez consulter les sites suivants qui apportent de nombreux conseils et recensent les coordonnées de nombreux volontaires pour la colocation dans toutes les régions de France :
 
  www.colocation.fr
  www.appartager.com
  www.colocationfrance.fr
  www.portail-colocation.com
  www.easycoloc.com

Le logement intergénérationnel

Initiée par le Secrétariat d’Etat aux personnes âgées, la charte « un toit, deux générations » prévoit le développement d’une entente solidaire entre les étudiants qui cherchent un logement et les personnes âgées qui préfèrent ne pas rester seules et isolées.
 
L'association " Logement intergénération " propose ce service en Haute-Normandie. Des frais de dossier de 10 € et une adhésion de 100 € sont demandés au jeune et à  la personne âgée.

Conditions:
 - avoir 18 ans ou plus
 - avoir une carte d’étudiant pour l’année en cours
 - justifier d’une assurance responsabilité civile, incendie et dégât des eaux

 

Source : CRIJ

Coordonnées

Conseil général de l'eure
Hôtel du département
CS 72101 - 14 boulevard Georges Chauvin 27021 Evreux cedex - France

Téléphone : 02 32 31 50 50
Département de l'Eure - Une publication du conseil général de l'Eure